Aliments – contribution alimentaire des parents au profit de leurs enfants (art. 203 c. civ.) – évaluation du montant – famille recomposée – méthode Renard

0 Comment
Print Friendly, PDF & Email

Justice de Paix de Fontaine l’Evêque 13 décembre 2007. J.J.P. 2009 p. 89 et note Nathalie Dandoy p. 21.

Lorsque des parents se séparent, la charge de leurs enfants doit être répartie entre eux.

Il convient donc d’évaluer l’importance de cette charge, sans quoi il n’est pas possible de fixer les contributions respectives de chacun. La difficulté provient du fait qu’une bonne part de ce coût est constituée par des dépenses de nature collective, que la méthode renard permet d’englober.

Dans l’hypothèse de familles recomposées, la méthode renard prévoit une formule qui permet de calculer, pour chaque parent, le coût des enfants communs.

Ce coût sera différent pour chaque parent puisqu’il dépend de l’importance de la fratrie, qui peut, dans les familles recomposées, être différente chez chaque parent.

Bij scheiding van de ouders moeten zij de gezamenlijke kinderlast onderling verdelen. Het past bijgevolg deze kinderlast te begroten teneinde de respectieve onderhoudsbijdrage van de ouders te kunnen bepalen. De moei­lijkheid ligt in het feit dat een groot deel van de kinderlast gemeenschappelijke uitgaven omvat, die de methode renard toelaat te globaliseren. In het geval van de hersamenge­stelde gezinnen, voorziet de methode renard in een formule die toelaat voor elke ouder de kostprijs van de gemeenschappelijke kinderen te ramen. Deze kostprijs kan verschillen van ouder tot ouder gelet op het aantal kinderen dat in de wedersamengestelde gezinnen voor elke ouder anders kan zijn.

iconepdf1texte intégral du jugement du 13 décembre 2007

Étiquettes : ,