Aliments: compétence d’attribution – conflit de compétence entre le juge de paix et le tribunal de la jeunesse.

0 Comment
Print Friendly, PDF & Email

Justice de Paix de Fontaine l’Evêque 10 janvier 2008. J.J.P. 2009 p. 118

En règle, le tribunal de la jeunesse ne connaît d’une demande de contribution alimentaire que par connexité avec une demande relative à l’hébergement (sous réserve de l’application de l’article 563, alinéa 1er du Code Judi­ciaire).

D’autre part, le tribunal de la jeunesse ne peut statuer pour une période antérieure à sa saisine.

En conséquence, le juge de paix est compé­tent pour statuer sur la demande de majora­tion de la contribution alimentaire pour la période antérieure.

In beginsel doet de jeugdrechtbank slechts uitspraak over een vordering tot onderhouds­geld in samenhang met een vordering betref­fende het hoederecht (onder voorbehoud van artikel 563, lid 1 Ger. W.).

Anderzijds mag de jeugdrechtbank geen uit­spraak doen over de periode die haar vatting voorafgaat.

Bijgevolg is de vrederechter bevoegd om uit­spraak te doen over de vordering tot verho­ging van het onderhoudsgeld voor die periode.

iconepdf1texte intégral du jugement du 10 janvier 2008

Étiquettes : ,